Le pourquoi de l’émotion musicale

       Nous avons vu précédemment que différentes émotions pouvaient être ressenties par l’écoute d’une musique. Nous nous intéresserons maintenant au pourquoi de ces émotions ; pourquoi une certaine musique procure t-elle certaines émotions et comment le (ou la) compositeur (-trice) procure t-il celles-ci à son auditoire ? Nous utiliserons pour tenter de répondre à cette question de prime abord un entretien réalisé avec un compositeur de musique dite « classique », Christophe Guyard. En suite, nous verrons, grâce à une formule mathématique permettant de calculer le taux de bonheur que peut procurer une musique découverte par le statisticien J.Jolij, quels éléments rentrent en compte pour procurer un bonheur musical.

Comme montré dans les articles La musique des émotions par le compositeur et La formule du bonheur, l’émotion musicale dépend d’une multitude de facteurs, dont plusieurs pouvant être considérés objectivement (tempo, tonalité, effectif instrumental, paroles positives) et d’autres propres à l’auditeur (culture musicale, goûts, souvenirs). Nous avons donc décidés de vérifier si ces différents principes tirés des deux articles sus-cités sont véridiques:

*Un rythme autour de 150 BPM procure de la joie, du bonheur quant il est conjugué avec une tonalité majeure

*Une tonalité mineure conjuguée à un rythme lent procure de la tristesse

*L’instrumentation à un rôle fort dans la perception de la musique

*Les émotions ressenties dépendent des individus

Nous avons, pour vérifier ces affirmation, décidé d’effectuer un sondage sur des élèves du lycée Jacques Cartier, ainsi que sur des élèves de l’Ecole élémentaire Ledru-Rollin à Nantes. Ce sondage consiste, pour les élèves sondés, à remplir un questionnaire durant l’écoute de sept extraits musicaux provenant de sept morceaux de styles différents, d’époques différentes, mais se rassemblant sur une base harmonique commune : la grille de blues (écouter les extraits dans Questionnaire et lire leurs caractéristiques dans Les Morceaux choisis: caractéristiques principales). Ce choix est survenu afin de ne pas prendre en compte trop de critères et de pouvoir avoir un lien entre les morceaux afin de mieux analyser et interpréter les résultats.